Bibou Le Forum
Portail sur la sécurité
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Espace Littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NiNiE
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2975
Age : 38
Localisation : Ailleurs
Humeur : Chieuse
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Espace Littérature   Ven 6 Juin 2008 - 15:18

Je me suis dit qu'un peu de littérature ne ferait pas de mal à la confiture lol!




J'ouvre donc cette section ou vous pourrez nous faire part de vos lectures et de vos critiques,
de nous conseiller ou déconseiller ce qui vous a plu ou déplu.
Revenir en haut Aller en bas
NiNiE
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2975
Age : 38
Localisation : Ailleurs
Humeur : Chieuse
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Ven 6 Juin 2008 - 15:49

Je vais ouvrir le bal avec un de mes auteurs préféré Razz

Bret Easton Ellis


C'est un écrivain américain.
C'est l'un des auteurs principaux du mouvement Génération X et on le classe parfois parmi les romanciers d'Anticipation sociale. Il se considère comme un moraliste, bien que certains voient en lui un nihiliste. Ses personnages sont souvent jeunes, dépravés et vains, mais ils en sont conscients et l'assument. Ellis situe ses romans dans les années 1980, faisant du mercantilisme et de l'industrie du divertissement de cette décennie un symbole. Ses livres, des contre-utopies (autrement dit des dystopies) qui se déroulent souvent dans des métropoles américaines (comme Los Angeles et New York), sont peuplés de personnages récurrents.
(source Wikipédia)


Son roman qui a choqué le monde (même moi lol! ) : AMERICAN PSYCHO

Il a même été adapté au cinéma. Mais je tiens quand même à préciser que le film n'est qu'une bagatelle à côté du bouquin.


Synopsis :
American Psycho est un roman de fiction de Bret Easton Ellis, écrit en 1991.

Spoiler:
 

Cet article est conclu par " l'on peut sérieusement se demander, à la fin du livre, si Patrick Bateman ne vit pas uniquement ses meurtres dans sa tête ".

Je ne pas du tout d'accord avec cette conclusion. Bien que le livre n'est rien d'effrayant en soi (on est pas dans le fantastique, rien à voir avec du S. King ou encore J-C Grangé : bien que... J'y reviendrais), il s'agit là d'un des plus grand descriptif de scènes d'abonimations et de tortures sexuelles en tous genres dans les folies de Patrick Bateman, dont le vice n'a aucune limite.

Et alors que je lisais le bouquin, à aucun moment je ne me suis imaginée que le mec racontait ce qu'il imaginait, mais ce qu'il vivait réellement, tellement le bouquin vous emmènes et les détails sont trashs !

Bref, si votre estomac est bien accroché, et que vous aimez les lectures qui vous font plonger dans une réalité controverse et morbide, je vous le conseille Wink

Moi j'ai aimé. Mais je le redis,
AMES SENSIBLES S'ABSTENIR !!! (j'irais jusqu'à Interdit aux moins de 18 ans même !)
Revenir en haut Aller en bas
jérome1487
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3673
Age : 34
Localisation : rhone-alpes
Humeur : y'a des moments avec et des moments sans !!!
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Ven 6 Juin 2008 - 16:11

moi j'ai vu le film !! c'est un truc de dingue !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
NiNiE
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2975
Age : 38
Localisation : Ailleurs
Humeur : Chieuse
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Ven 6 Juin 2008 - 17:15

Et comme j'ai dit dans le post, le film c'est du pipi de chat à côté du bouquin affraid
Revenir en haut Aller en bas
arctarus
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2788
Age : 40
Localisation : vogue et vous surveille !
Humeur : content
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Ven 6 Juin 2008 - 19:38

ninie, tu acceptes les revues ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
NiNiE
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2975
Age : 38
Localisation : Ailleurs
Humeur : Chieuse
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Sam 7 Juin 2008 - 10:04

oui bien sur Wink
On ajoute 1 section pas de problème Very Happy

Voilà Razz
Revenir en haut Aller en bas
arctarus
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2788
Age : 40
Localisation : vogue et vous surveille !
Humeur : content
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Lun 9 Juin 2008 - 1:06

merki Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
NiNiE
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2975
Age : 38
Localisation : Ailleurs
Humeur : Chieuse
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 11 Juin 2008 - 19:14

Je suis cooonnne Sad


J'explique, je suis en train de lire LUNAR PARK de Bret Easton Ellis également.
Et dans la critique, j'ai contré en disant que american psycho n'était l'imagination du personnage.

Et ben dans Lunar Park, il dit que c'était l'imagination du personnage lol!
Je suis trop nulle !!

Bon je vous raconte lunar Park quand j'ai fini Razz
Revenir en haut Aller en bas
Moloch
Moderateurs (trices)
Moderateurs (trices)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 35
Localisation : 4ème dimension
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 11 Juin 2008 - 19:49

@NiNiE a écrit:
Je suis cooonnne

Ca on le savait t'inquiéte pas, mais tu es une femme c'est donc normal et on t'excuse

(nan me tapez pas les filles, c'était juste une blagounette, je le pense pas je vous jure)
Revenir en haut Aller en bas
Laddy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7927
Age : 39
Localisation : suisse
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mar 24 Juin 2008 - 10:30

Access DENIED par Tina Kent


Citation :
Clara est une "cracker" : elle gagne sa vie en piratant des programmes, en volant des secrets industriels pour la concurrence et en créant des virus informatiques. Tout va mal pour elle : sa propriétaire réclame le loyer en souffrance, et depuis qu'elle a passé à son poignet une montre trouvée dans un tas de vieilleries, les plats qu'elle adore ont un goût infect, le feuilleton dont elle se délecte d'ordinaire lui semble débile ; pour tout arranger, le dernier étage de l'immeuble voisin du sien dans le Marais explose. Lorsqu'elle découvre que le CIRCE (Consortium d'Industrie, de Recherche et de Commerce Européens) est à ses trousses, il ne lui reste plus qu'à fuir. Après une course sur les toits, puis dans les caves, elle est kidnappée par deux cinglés et rencontre Balder Sørensen. Il est plus que beau, d'origine norvégienne, ingénieur au CIRCE, albinos et dangereux. Avec des hackers, elle va travailler à détruire l'ordinateur central qui "conditionne" les humains de la planète via des puces implantées dans les cerveaux, censées soigner tous les maux chroniques.


http://www.alapage.com/-/Fiche/Livres/2080683209/access-denied-tina-kent.htm?fulltext=Tina%20kent&donnee_appel=GOOGL

je suis entrain de le relire !!
Revenir en haut Aller en bas
niou
Bibou
Bibou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 31
Localisation : Le Mesnil Fuguet
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 25 Juin 2008 - 0:08

La cité des dieux sauvages

Auteur: Isabel Allende . Genre: aventure

Alexander Cold, jeune adolescent, voit sa vie bouleverser le jour où sa mère tombe très gravement malade. Pour s'occuper de sa femme, son père se voit contraint de l'envoyer lui et se soeurs chez différents membres de la famille. La pauvre Alexander se voit donc confier à sa grand-mère Kate, une journaliste un peu fantasque et véritable baroudeuse qui n'a pas froid aux yeux.
Celle-ci doit justement se rendre avec une équipe dirigé par un célèbre anthropologue au fin fond de la forêt amazonienne à la recherche d'une étrange créature que les Indien appellent la Bête et dont l'apparition endort les témoins. L'équipe a aussi pour but de vacciner les Indiens.
Durant l'expédition Alexander va faire connaissance avec la jeune Nadia Santos, la fille du guide vénézuélien qui possède une philosophie et des capacités physique totalement étrangère au jeune américain.
Habitué à son cocon et à con confort moderne, Alexander va être propulsé par son irracible grand-mère dans un monde où plus rien n'est sûre et va grandir et mûrir en découvrant un monde intriguant et passionnant qui pourrait peut-être lui livrer les moyens de guérir sa mère à condition de faire preuve de courage et de savoir se faire accepter par la forêt.

Avis: Un roman d'aventure exaltant et haletant, mêlant habilement le suspens et un souçon de magie, où l'on apprend tout en s'évadant, où l'on voit le passage du monde de l'enfance à celui de l'adolescence. Une grand-mère d'apparence très dur avec son petit fils mais qui en fait agit pour son bien, dans le but de le faire devenir un adulte stable et responsable.
L'auteur a sorti une suite Le royaume du dragon d'or, où l'on retrouve Alexander en compagnie de sa grand-mère et de Nadia dans de nouvelles aventure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.spaceforfun.fr
niou
Bibou
Bibou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 31
Localisation : Le Mesnil Fuguet
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 25 Juin 2008 - 0:11

L'absent, de Patrick Rambaud.

La Bataille (Prix Goncourt 1997) avait montré la France impériale à son apogée aux lendemains de la victoire de la Grande Armée à Essling, les 21 et 22 mai 1809. Il neigeait, récit de la Campagne de Russie, lancée en 1812, avait esquissé les premières fissures qui allaient lézarder le bel ouvrage patiemment construit par l’Empereur. Il était ainsi dans l’ordre des choses que L’Absent, dernier morceau de cette trilogie, apporte le récit du point final de la formidable épopée napoléonienne.

Mars 1814. Les derniers lambeaux de la Grande Armée défendent ce qui peut encore l’être dans une France en proie à l’invasion étrangère. Paris s’apprête à être forcé, ce qui ne s’était plus vu depuis la Guerre de Cent. Bourbons et fidèles de l’Ancien Régime s’agitent au-delà des frontières ou dans les bagages des armées de la Coalition. Le parfum de la trahison commence à répandre ses effluves mortifères jusque dans les couloirs, d’ordinaire familiers de révérences courtisanesques, de Fontainebleau où s’est réfugié Napoléon. C’en est fait de l’Empire.

C’est cette atmosphère fin de règne, prélude au premier exil de l’Empereur, que Patrick Rambaud s’est donné pour objectif de représenter. Une description minutieuse des états d’âme des uns et des autres plus que des péripéties politiques et militaires de ces semaines cruciales (il est vrai que, sur ce sujet, Les Cent Jours ou l’Esprit de sacrifice de Dominique de Villepin ont fait œuvre maîtresse !).

Pour ce faire, et c’est l’originalité du roman, l’auteur a, parmi les acteurs connus du dernier acte de ce drame, choisi de créer de toutes pièces un personnage, qu’il envoie pénétrer dans l’intimité de l’Empereur : Octave Sénécal, homme lige de Maret, duc de Bassano et Secrétaire d’Etat, policier maître espion en charge de l’infiltration des milieux royalistes. Tombant par hasard sur le théâtre de Fontainebleau, il s’immiscera progressivement, du long de la route de l’exil jusqu’à l’île d’Elbe, dans le plus proche entourage de Bonaparte déchu. Les faits et gestes de notre argousin sont l’occasion d’un portrait psychologique, sans concessions, d’un empereur aux abois, perdu sur un confetti d’empire, jusqu’à ce que celui-ci revête, de nouveau, une ultime fois, les habits du conquérant.

Patrick Rambaud s’adonne ainsi à un genre inaccoutumé, L’Absent naviguant entre le fidèle récit historique (l’auteur a lu, semble-t-il, une bonne partie des mémoires de l’époque) et le roman (non « historique » cependant, Rambaud s’en défend avec vigueur !), porté par son héros, Octave Sénécal. Héros ou « anti-héros » d’ailleurs, tant il est à ce point surprenant de peindre un personnage aussi antipathique (ce qui ne semble pas être du tout l’intention de l’auteur) : homme de basse police, assassin assermenté du régime impérial, quelque peu servile et sectaire, Octave Sénécal finit presque par indisposer ! Heureusement pour le lecteur, notre homme a la modestie de s’éclipser, au fil du roman, au profit de l’Empereur.

Je vous invite ainsi à lire cette trilogie qui m'a bien plu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.spaceforfun.fr
thebloom
Intervenants
Intervenants
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1110
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 25 Juin 2008 - 0:28

Moi je lis plutôt des livres de Steve Berry : j'ai lu il n'y a pas longtemps ses 3 livres dispos en français :
Le Troisième Secret
L'Héritage des Templiers
L'Enigme Alexandrie

Voilà pour L'Héritage des Templiers :

L'histoire religieuse telle qu'elle est envisagée dans Da Vinci Code paraît bien pâle comparée à la façon dont elle est appréhendée ici. Avec ce thriller vif et saisissant, Steve Berry porte le genre à sa perfection.
The New York Times

L'auteur du Troisième Secret nous offre, avec ce thriller ésotérique remarquablement conçu, un roman riche en détails historiques, qui développe une étonnante hypothèse quant à la vraie nature du fameux trésor des Templiers.

1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les «Pauvres Chevaliers du Christ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les «chevaliers du Temple», puis les «Templiers».

1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l'ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l'Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers.

2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, coeur du mystère.

Plus de deux millions d'amateurs de thrillers et de passionnés d'histoire ont déjà plébiscité à travers le monde ce roman salué par Dan Brown et Katherine Neville, où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.

Steve Berry est avocat. Il vit en Géorgie. Après Le Troisième Secret, L'Héritage des Templiers est son deuxième roman publié en France. Traduit dans plus de quinze langues, il a figuré sur la liste des best-sellers dès sa parution aux Etats-Unis.
Parfait pour les amateurs de thrillers comme pour les passionnés d'histoire. Une intrigue fabuleuse.
David Morrell

__________________________________________________________________________________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
http://freewares-tutos.blogspot.com/
arctarus
Bibou de bronze
Bibou de bronze
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2788
Age : 40
Localisation : vogue et vous surveille !
Humeur : content
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Espace Littérature   Mer 25 Juin 2008 - 23:37

moi j'aime bien les livres de "stephen king" dont certains de ces livres ont été mis en films quelques exemples:
-> cujo
->le blob etc

c'est du fantastique mais bien tourné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espace Littérature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espace Littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espace Littérature
» Writ'Art (Littérature, écriture)
» Danse des Mots : forum d''écriture, de littérature, d''art et d''échange !
» je m'arrache les cheveux, pour ce qu'il en reste...
» Expression écrite (Forum d'écriture et de littérature)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibou le forum :: 
Salle d'attente
 :: 
Divertissement
 :: Littérature
-
Sauter vers: